Burkina Faso



Le "Pays des hommes intègres" est un passage entre le Sahel et le Désert, l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, même s'il ressemble bien plus à ses voisins occidentaux. Très proche du Mali par sa géographie et son histoire, c'est aussi un pays sans accès à la mer ou à l'océan.



Son Histoire
Le Burkina Faso faisait autrefois partie du Royaume Mossi de Ouagadougou, qui a disparu face à la colonisation en 1896 malgré sa résistance. Il intégrera la grande colonie de la Haute Volta (qui sera ensuite redivisée entre Mali, Burkina et Niger) en 1947. En 1958, elle devient république de la communauté franco-africaine et obtient son indépendance en 1960.
Son histoire a depuis été marquée par plusieurs régimes, Etat de droit et Etat d'exception.
Une des périodes les plus marquantes fut la révolution de Thomas Sankara, qui prit le pouvoir en 1983 par un coup d'état. Il change le nom du pays : "Haute Volta" devient "Burkina Faso" et entame une politique de lutte contre la corruption et d'affranchissement du peuple burkinabé en tentant d'améliorer l'éducation, l'agriculture et le statut des femmes. D'orientation anti-impérialiste, il se heurta au système féodal traditionnel et à la classe moyenne. Malgré les critiques à propos de ses abus et de ceux de ses Comités de Défense de la Révolution (CDR), il reste un modèle pour une partie de la jeunesse africaine et une référence en matière d'esprit révolutionnaire et de changement.
Il est mort lors d'un coup d'état en 1991, qui a vu l'arrivée au pouvoir de Blaise Compaoré.


Politique et Economie
Le président actuel est Blaise Compaoré, qui a pris le pouvoir en 1987 à la faveur d'un coup d'état conte Thomas Sankara. Depuis 1991, un régime multi-partiste a adopté une constitution instaurant des élections démocratiques. La mise en place des mandats présidentiels quinquennaux renouvelable une seule fois sera appliquée au prochain président.
Le pays est découpé en 13 régions (Dédougou, Banfora, Ouagadougou, Tendokogo, Kaya, Koudougou, Manga, Fada N'Gourma, Bobo Dioulasso, Ouahigouya, Ziniaré, Dori et Gaoua). La politique de décentralisation s’est fortement accentuée depuis l’an 1998.

Le Burkina est un pays en voie de développement où la population urbaine vit essentiellement de petits services.
Malgré de forte contraintes géographiques et historiques, l'agriculture représente 32% de l'exploitation des ressources naturelles (beaucoup d'élevage et la culture du coton surtout, mais aussi beaucoup de production alimentaire : sorgho, mil, maïs, riz, arachide, …), employant 80% de la population. Viennent ensuite des ressources minières (comme l’or, le fer, le cuivre ou le zinc).


Géographie et Climat
Avec un territoire de 274 200 km2 et entouré de nombreux voisins – Le Niger, le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d'Ivoire et le Mali – le Burkina Faso est un pays d'eau, avec trois bassins principaux : la Volta, la Comoé et le Niger. Même si seuls deux cours d'eau sont permanents : la Comoé et la Volta Noire (ou Mouhoun).
Même s'il n'est pas traversé par le Niger, il lui fournit de nombreux affluents.
Le Burkina bénéficie aussi de la présence de multiples mares ou bassins, même si le manque d'eau reste un problème dans ce pays.

C'est un pays assez plat, sauf vers l'ouest, en se rapprochant du Mali avec lequel il partage une partie du pays dogon, et vers Bobo Dioulasso avec la falaise de Banfora.
Son climat est de type soudano-sahélien avec deux saisons bien distinctes. La saison touristique est donc comprise dans la période douce entre octobre et mars : après les pluies qui démarrent en juin mais avant les fortes chaleurs d’avril.


Peuples : langues et religions
Le nom même du pays est métissé de deux langues différentes : "burkina" en mooré veut dire "intègre" et "faso" en bambara signife "patrie", d'où son surnom de Pays des hommes intègres.
Le nombre de peuples et d’ethnies au Burkina révèle le nombre de langues ou de dialectes pratiqués.
Ainsi la langue officielle est le français, puis les langues majoritaires sont le Moore, le Dioula, Gulmancéma et le Foulfoulde, parmi les 60 encore utilisées.

On peut citer les principaux peuples, dans l’ordre alphabétique :
Bissas, Dioula, Gourounsi (ou Noun), Lobis, Mossi, Peuls, Senoufo, …
Dans ces ethnies, les religions y sont réparties avec 50% d’Islam, plus de 40% d’animisme, et 10% de christianisme à majorité catholique.


Cultures et Traditions
Toutes ces cultures ont ainsi développé des arts dans tous les domaines :

Artisanat
Les peuples pratiquent chacun des artisanats différents. Certaines ethnies réservent ces arts à des castes (comme les forgerons) ou des familles, d’autres permettent à tous de produire des objets artisanaux.
Liés aux modes de vie et aux croyances, ils revêtent toutes les formes dans de nombreux matériaux : bois, pierre, terre, tissu, cuir, métaux, externe australiantablets.com, pierres semi-précieuses, fibres de vannerie …
Ils sont objets de beauté et de décoration, ou prennent un caractère mystique pour des sacrifices, des invocations des dieux ou de la magie.
Une des meilleures façons de découvrir l'artisanat burkinabé est d'assister au festival SIAO à Ouagadougou.

Festivals
Les principaux festivals à signaler :
- Le FESPACO (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou) a lieu tous les deux ans vers le mois de février. International, il diffuse de nombreux films de toutes provenance et toutes catégories avec concours pour certains. Il donne lieu à de multiples expositions d'art dans la capitale.
- Le SIAO, (Salon International de l'Artisanat de Ouagadougou), est aussi biannuel. C'est le plus grand lieu de promotion de l'artisanat africain.
- D'autres festivals : de marionnettes, de Jazz, de théâtre, de griots (Yeleen) ont lieu annuellement un peu partout dans le pays.
Architecture
Les différentes ethnies du Burjkina sont pour certaines caractérisées par des architectures typiques : comme les Lobis et les Senoufos. Une des curiosités du pays est la ville de Tiébélé.

Gastronomie

Le millet, le sorgho et les grains sont les aliments de base, avec bien sûr le riz, pour accompagner des plats en sauce.
Le plat le plus typique est le tô : pâte à base de farine de mil, de maïs ou de sorgho accompagnée d'une sauce.
La boisson nationale est le dolo (bière de mil).


Au Burkina Faso, les voyages sur mesure
Au delà des voyages présentés dans ce site, le voyage sur mesure offre une autre possibilité à ceux qui préfèrent partir en famille, avec un petit groupe d'amis ou qui veulent choisir leur date de départ et la durée de leur voyage.

N'hésitez pas à nous contacter, notre savoir faire et nos idées sont au service de vos souhaits.

 

Circuits Burkina F.

Burkina Faso et Benin - De Ouagadougou a l'ocean

10 jours pour découvrir deux pays du Nord au ...

more
Burkina Faso & Mali - Les Pays Dogon et Senoufo

15 jours pour découvrir deux pays et deux ethni...

more

Coups de coeur

Senegal - Croisier sur le fleuve Senegal

8 jours pour vous emmener au Fleuve Sénégal,...

Festivals au Senegal

En 2013, le Sénégal vous offre deux festivals ...

Raid Sahel Harley-Davidson

En février 2009 a eu lieu le Raid Sahel Harley-Da...

Tous les pays


Retrouvez par pays nos destinations.

Tous les circuits


Naviguez dans notre grille de circuits

Newsletter







Copyright © 1998 - 2017 Geotours.  All rights reserved  Design by Bissap Communication